Article concernant la refonte du conseil d’administration

Un article a été publié dans « La Dépêche » suite à la refonte du conseil d’administration.

Sources: Article du 13/12/2017 de La Dépêche

 

L’assemblée générale de l’Association pour les arts (APLA) a permis à son président Thierry Dalat de dresser un bilan d’activités qui a tenu ses promesses avec 11 événements ou rencontres réalisés dans l’année : projections de films, bouquinades, concerts et la création d’un nouveau rendez-vous, «Tout ouïe», qui permet à chacun de partager ses coups de cœur musicaux.

Autre nouveauté, les activités qui se déroulaient toujours au domicile du président se sont déroulées, à plusieurs reprises, chez différents adhérents. Une excellente manière d’aborder un nouveau virage dans l’évolution de cette jeune association culturelle créée en 2015, entériné par la décision du trio fondateur de l’APLA (qui en formait le bureau) de démissionner et de laisser à d’autres énergies le soin de développer et de faire vivre cette association.

C’est un bureau plus étoffé, constitué de deux coprésidents, Edwige Boraud-Mazel et Chrystophe Vergnaud ; un trésorier, Nicolas Boraud-Mazel, et de deux cosecrétaires, Marlène Vergnaud et Thierry Dalat, qui ont donc succédé à Thierry Dalat, Jeannie Cadeilhan et Ronan Gargam.

Installés sur la commune depuis 2013, les deux jeunes couples partagent le même désir : «L’envie de pérenniser une association culturelle pluridisciplinaire, utile à la commune et même au-delà. C’est très important à une époque où la culture, en France, n’est pas assez aidée, soutenue.» Ce nouveau bureau a donc décidé de multiplier les rendez-vous avec, tous les deux mois, en alternance, bouquinades et «Tout ouïe», les premier et troisième jeudis du mois, et le mois suivant cinéma le premier jeudi. Désireux d’innover et d’enrichir les animations proposées, plusieurs projets sont à l’étude : bouquinades réservées aux enfants, ateliers pour découvrir le chant, la peinture, la musique ou le théâtre… Mais quelle que soit la forme que prendront ces rencontres, les thèmes abordés, les arts discutés et visités, tous ont la même ambition : «Donner à chacun l’envie de participer dans une ambiance harmonieuse et ludique, en gardant sans cesse à l’esprit, l’essentiel de notre démarche : ouverture et bienveillance !

M.A.D»

Renseignements auprès d’Edwige, tél. 05 63 74 57 10, contact@apla81.fr

 

De la peinture libre de droits

Une belle initiative (américaine), qui donne accès à plus de 35 000 œuvres libres de droits, avec moteur de recherche.

La collection française est ici :

National Gallery of art

Un petit exemple :

Jean-Honoré Fragonard (Français, 1732 – 1806 ), Diana and Endymion, c. 1753/1756, huile sur toile, Timken Collection 1960.6.2, taille: 94.9 x 136.8 cm, cadre: 125.1 x 168.3 cm